+242 06 695 92 57 infofongwama@gmail.com

sortie produit

 

Avoir une idée d’entreprise c’est facile, lui donner vie c’est le Challenge !

reussir creation entreprise

Vous vous êtes décidé à sauter le pas et à lancer votre startup…

Vous avez trouvez l’idée, l’avez validé et vous possédez un business plan ? Félicitations !

Il va maintenant falloir exécuter l’idée et ça, c’est une autre paire de manche.

Car comme je le dis souvent (et j’ai l’occasion de le vérifier avec mes clients chaque semaine), une idée ne vaut rien, seule son exécution compte.

Vous pouvez avoir la meilleure idée du monde, si vous n’êtes pas en mesure de la transformer en produit/service concret et utilisable, vous n’irez nulle part !

 

Au risque d’en démoraliser certains, j’en profite aussi pour vous dire qu’il est inutile de perdre votre temps à aller voir des investisseurs si vous n’avez que votre idée et un joli business plan Powerpoint en main.

Aujourd’hui, plus que jamais, sans un prototype fonctionnel, vous ne ferez rien.

 

Ceci étant dit, voyons quelles sont les étapes à mettre en place avec un tout petit budget pour passer de l’idée au projet.

Etape 1 : Trouver des associés

 

Ce n’est pas obligatoire mais, si vous voulez donner toutes les chances à votre future start-up de réussir vous devez vous associer.

Ce ne sont pas des prestataires qui font tourner une entreprise, encore moins des stagiaires.

De plus, si vous n’êtes pas en mesure de convaincre d’autres entrepreneurs de s’associer avec vous, oubliez l’idée de convaincre des investisseurs.

La plupart des investisseurs vous le diront : Ils investissent avant tout sur une équipe.

 

Mais pourquoi donc ?

Pour la simple et bonne raison que même si votre idée et votre prototype sont bons, ce sont des hommes qui développent et gèrent une entreprise.

 

L’équipe idéale sera constituée de 3 associés :

– 1 voir 2 profils techniques,

– un communiquant (marketing/RP/ventes)

– un financier/analytique.

 

Comment trouver ces fameux associés ?

 

Plusieurs solutions s’offrent à vous et je vous recommande vivement de les cumuler:

 

–        Rechercher sur internet sur des sites de mises en relation entre porteurs de projets de start-ups et associés potentiels.

Pour ce faire vous pouvez vous rendre sur des sites comme

– Teamizy,

Partnpro,

ideasvoice

cofounderlabs

– …

Vous pouvez également vous inscrire dans des groupes sur les réseaux sociaux comme

– French Startupers,

– Breizh startupers si vous êtes Breton

– etc.

startups

–        Participer à un maximum de rencontres.

Ces rencontres peuvent commencer sur le web, mais pour concrétiser cela doit se faire en face à face lors d’évènements comme Startup week-end, BeMyapp ou encore les apéros entrepreneurs.

 

Etape 2 : Mettre en place vos supports de communication

media sociaux

Avant même d’avoir votre produit, je vous conseille de créer vos supports de communication à savoir:

 

–        Un blog, pour vous positionner sur vos mots clés avant la création de votre entreprise, pour communiquer sur votre projet…

–        Un compte Twitter pour fédérer une communauté et communiquer directement aux influenceurs.

–        Un compte Facebook pour animer vos communautés de clients, prospects, prescripteurs..

–        Une page Google plus pour améliorer votre référencement et votre visibilité sur le Web, avoir un compte email…

 

Ces outils vont vous permettre de commencer à vous créer des communautés.

Vous pourrez aussi les utiliser pour faire de la veille, nouer des relations avec des partenaires potentiels et surtout, vous pourrez demander l’avis des autres quant à votre futur produit.

 

Vous allez donc commencez par acheter un nom de domaine et un hébergement, voici ci dessous un mode d’emploi pas à pas (toutes les informations sur ce lien) :

 

Vous allez ensuite créer un thème WordPress personnalisé ou en acheter un sur Wootheme, themeforest etc (vous avez une sélection de thèmes sur ce lien).

Je vous déconseille néanmoins de faire créer le thème de A à Z par un prestataire car cela vous coûtera plusieurs centaines voir milliers d’euros.

Vous allez aussi créer un logo, un background pour votre compte Twitter et idem pour vos pages Facebook et Google plus.

 

Je vous conseille de créer vous même vos visuels, cet investissement en temps vous servira de nombreuses fois dans votre projet (au moins pour faire des maquettes ou comprendre ce qu’il est possible ou pas de faire).

En effet, en passant par un prestataire un logo vous reviendra au minimum à 350€ et le moindre visuel à 50€.

Vous pourrez créer tous ces supports à l’aide de Photoshop ou avec son équivalent The GIMP qui est gratuit.

Si vous ne maitrisez pas bien Photoshop vous pouvez vous former par le biais de cas pratique en vidéo avec des formations adaptées comme ces tuto Photoshop.

 

Etape 3 – réaliser un cahier des charges des mockups de votre produit

mockup

Peu importe que vous souhaitiez sous-traiter la création de votre produit (site web, logiciel ou application mobile) ou le développer en interne, vous devez créer un cahier des charges.

Il devra contenir plusieurs éléments:

 

–        L’ensemble des pages/ écrans de votre site, logiciel ou application

 

–        Des détails très exhaustifs de chaque page (menu, texte, emplacement des images, des vidéos etc).

Vous devez partir du principe que tout le monde doit être capable de comprendre ce document.

Par exemple, si dans votre menu vous avez un bouton «inscription», vous devrez écrire quelque chose de ce genre: « en haut à droite, insérer un bouton marron horizontal avec les angles arrondis de 10 degrés. Sur ce bouton, saisir le texte ‘inscrivez-vous’ en bleu avec la police d’écriture verdana. Lorsqu’on clique sur ce bouton on est redirigé vers une page qui se nomme /inscription.html. Voir les détails du fonctionnement de la page ‘inscription’ au chapitre 3.1 de ce document.»

Et vous devez procéder de la même manière pour chaque élément de votre page : Que se passe t-il lorsqu’on clique sur un lien, est ce que la couleur du lien change ?, Que se passe t-il lorsqu’un internaute scrolle la page vers le bas, la barre de menu doit elle rester figée ou être également scrollée ? …

 

–        Un scénario pour chaque cas de figure (inscription, connexion, déconnexion, achat etc)

 

–        Soyez le plus complet possible.

 

Lorsque vous aurez terminé votre cahier des charges vous devrez créer des mockups.

Il s’agit de dessin qui présente le contenu de votre produit, page par page, ou, écran par écran, sur une application mobile.

C’est ce qu’on appelle le prototypage dans le jargon.

Je vous conseille de d’abord le faire avec un papier et un crayon.

Ensuite, lorsque vous serez convaincu de vos mockups, vous pourrez les réaliser sur ordinateur avec un logiciel comme Balsamiq mockups.

Voici quelques exemples :

 

Ensuite, vous devrez créer vos maquettes avec Photoshop.

Enfin vous devrez en faire un véritable produit (app, site ou logiciel) par le biais de programmation web ou mobile et d’intégration HTML et CSS.

 

Le cahier des charges et le prototypage peuvent nécessiter plusieurs semaines de travail mais ils sont vitaux à la réussite de votre projet.

Je vous conseille de suivre ce tutoriel vidéo pour apprendre le prototypage.

Si vous désirez créer vous même vos maquettes photoshop et vos intégrations html/css, vous pouvez consultez cette formation vidéo sur html5 et CSS3.

 

Etape 4 – Développer un prototype

 

Lorsque vous aurez votre maquette il va falloir développer un prototype fonctionnel.

Je ne parle pas de béta à vendre à vos clients mais de prototype.

Il s’agit d’une toute première version de votre produit utilisable que vous pourrez montrer à des financiers, des early adopter ou encore des blogueurs afin de commencer à faire un peu de teasing et d’obtenir vos premiers retours.

 

Le but est double:

 

–        commencer à faire parler de votre produit

–        recueillir un maximum de données pour faire évoluer votre produit et faire en sorte qu’il réponde clairement aux attentes du marché

 

Si vous lancez une application mobile de réservation de restaurant en ligne par exemple, vous n’avez pas besoin d’intégrer 100 restaurants, 3 moyens de paiement, la géo-localisation etc.

Concentrez-vous sur les fonctionnalités principales de votre produit: consultation du menu, réservation, paiement et confirmation.

Même si vous n’avez que 3 restaurants sur votre app, ce n’est pas grave mais il faut que ça marche.

Pour convaincre, mieux vaut avoir une fonctionnalité principale qui fonctionne partout, tout le temps et dans un maximum de conditions plutôt que d’avoir 15 fonctions qui buguent tout le temps !

 

Un prototype doit être créé rapidement et à moindre coût.

Avant tout le but est de tester le potentiel du produit.

Ne partez pas dans des mois de développement à coût de dizaines de milliers d’euros parce que vous et vous seul êtes persuadé que votre produit est bon !!!

 

Comment développer un prototype ?

 

La meilleure solution est d’avoir est ou plusieurs développeurs dans l’équipe. Si ce n’est pas votre cas, plusieurs solutions s’offrent à vous:

 

–        Développer le prototype vous même en vous formant

–        Sous-traiter la création à des prestataires

 

Même si vous ne développez pas le prototype vous-même je vous conseille vivement d’apprendre les bases de la programmation web ou mobile.

D’une part cela vous permettra de mieux dialoguer avec vos prestataires puisque vous saurez de quoi ils parlent (vous parlerez le même langage) et, d’autre part, parce qu’un bon chef d’entreprise ne doit pas être expert dans tous les domaines mais doit tous les comprendre.

 

Si vous désirez apprendre à développer un site ou une app, vous pouvez aller sur les sites suivants:

 

–        Elephorm.com: formations en vidéo

–        Openclassrooms : formations texte et vidéo

–        lewagon.org : cours de développement physique

 

Etape 5 –  Faire connaître votre prototype aux médias

 

Maintenant que vous avez votre prototype il va falloir en parler aux médias pour avoir des retours d’utilisateurs et, éventuellement, attirer des investisseurs en amorçage.

 

Convaincre les médias n’est pas toujours facile. Cela dit voici quelques techniques qui devraient vous aider:

 

–        Contactez des blogueurs en leur expliquant votre démarche et en leur demander de tester votre produit.

Avant de les contacter en direct, faites en sorte de passer du temps à créer un lien.

Commentez des articles sur leur blog, suivez-les sur Twitter et donnez votre avis par rapport à un tweet si c’est pertinent etc.

 

–        Créer une chaine Youtube et partagez régulièrement des vidéos dessus.

J’ai remarqué que les internautes et les médias aimaient bien suivre des histoires.

Vous pouvez, par exemple, publier une vidéo chaque semaine pour raconter votre parcours, ou vous en êtes et en profiter pour montrer le produit.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les relations médias, je vous recommande cette vidéo sur le mediatraining.

 

Etape 6: Obtenir des financements

 

Bien que je déconseille de chercher des financements trop tôt, rien ne vous empêche de commencer à vous faire remarquer.

Pour ce faire vous pouvez:

 

–        Participer à des évènements et concours web comme ceux organisés par TheFamily, Startinparis , BFM Academy etc

–        Participer à des startupweek end

–        Envoyer votre dossier à des associations de Business Angels comme Investessor et, si vous êtes retenu, aller pticher devant eux etc.

 

Cela dit, avant de vous rendre à ces évènements, entrainez-vous !

Un pitch ne dure que quelques minutes, voici comment réaliser un pitch.

Vous devez donc être à l’aise et convaincre rapidement.

Si vous n’avez jamais été confronté à ce type d’exercice je vous conseille vivement d’apprendre à parler en public.

 

Bon courage.